Hypothèque

Qu’est-ce que l’assurance vie pour prêt hypothécaire?


À quoi sert une assurance hypothécaire ?

À tout ! Il suffit de se mettre à la place de la banque qui accorde le crédit pour le comprendre. Si vous prêtez de l’argent à une personne et si cette personne n’est pas censée vous le rendre le lendemain, vous auriez bien aimé avoir des garanties que non seulement celle-ci pourra payer les échéances, mais qu’en plus, si elle venait à décéder avant d’avoir épongé sa dette, vous ne seriez pas perdant. Il n’y a cependant pas que la personne qui accorde le crédit qui en bénéficie. Celui qui le prend obtient aussi une garantie non négligeable. À y regarder de très près, on pourrait dire qu’il est le tout premier à en bénéficier. Il obtient une garantie solide que, quelque soit ce qui puisse lui arriver, sa famille ne se retrouvera jamais à la rue. Contrairement à l’assurance vie ordinaire, c’est l’institution financière prêteuse qui sera bénéficiaire de cette assurance vie en cas de malheur.

L’assurance vie hypothécaire est-elle obligatoire pour le propriétaire ?

Pas le moins du monde ! Il faut dire que même l’assurance hypothécaire n’est pas obligatoire. Elle ne sera exigée par l’institution financière qui accorde le crédit que si l’emprunteur ne peut pas effectuer une mise de fonds égale au moins à 20%. L’assurance hypothécaire joue dans ce cas deux rôles. D’une part, elle permet à l’emprunteur de prendre un prêt hypothécaire même avec une mise de fond de 5%, d’autre part, elle permet à l’institution financière qui accorde le prêt d’avoir la garantie de pouvoir rentrer dans ses fonds au cas où l’emprunteur viendrait à ne pas être capable d’effectuer les remboursements. L’une des différences fondamentales entre l’assurance hypothécaire et l’assurance vie pour prêt hypothécaire est que la première est exigée par l’institution financière qui accorde le crédit, au cas où elle l’estime nécessaire, tandis que la seconde est généralement un choix de l’emprunteur lui-même, qui choisit délibérément de protéger les intérêts de ses héritiers au cas où il viendrait à ne plus être en vie.

Assurance vie et assurance vie hypothécaire : quelle option présente le plus d’avantages ?

Difficile à dire ! Tout dépend des besoins de celui qui contracte cette assurance. Voici quelques différences qui pourraient vous aider à faire le bon choix. En ce qui concerne l’assurance vie, le montant de la couverture sera exactement le même que celui qui aura été choisi au moment du contrat. Ce taux ne baissera pas avec les années. Dans le cas de l’assurance vie hypothécaire par contre, il baissera au fur et à mesure que la personne qui aura contracté l’assurance épongera sa dette. Le ou les bénéficiaires de l’assurance vie ordinaire seront les héritiers du propriétaire de l’assurance. Dans le cas de l’assurance vie hypothécaire, le seul bénéficiaire sera l’institution qui aura accordé le prêt hypothécaire. Au cas où l’assuré viendrait à changer d’institution financière prêteuse, il se verrait dans la situation de souscrire à une nouvelle police d’assurance s’il a une assurance vie hypothécaire, ce qui ne sera pas le cas s’il a une assurance vie ordinaire. La situation sera exactement la même en cas de rachat ou de vente de propriété. Avec une assurance vie ordinaire, l’assuré n’y aura aucun nouveau contrat à signer, contrairement à celui qui recourt à une assurance vie hypothécaire. Le choix dépend du futur assuré.

Le RAP est-il un produit financier avantageux ?

Une initiative du gouvernement canadien!

Alors que les règles pour acheter une maison se font de plus en plus sévères, il est encourageant de prendre connaissance de l’initiative du gouvernement canadien afin d’aider les aspirants propriétaires à faire le saut. Le Régime d’accession à la propriété (RAP) facilite grandement l’accès à la propriété. En ce moment, le RAP est un des produits les plus avantageux sur le marché.

Un jeune couple de Montréal a récemment écrit sur notre blogue:

Bonjour,
Nous avons fini nos études il y a un an, et avons eu la chance de devenir des parents comblés il y a sept mois. Notre appartement ne suffit plus pour notre petite famille. Nous aimerions acheter notre première maison, et nous avons été pré-approuvés pour une hypothèque de 185 000$. Toutefois, avec les dettes d’études et nos paiements actuels, nous n’avons pas la mise de fond nécessaire. Êtes-vous au courant des démarches que nous pourrions entreprendre pour enfin accéder à notre rêve?
Éric et Isabel, Montréal

Lire la suite de cette entrée »

Faites une demande!