Archives d’un auteur

Mieux saisir l’assurance hypothécaire

Si vous souhaitez acheter un bien immobilier ou renouveler votre prêt hypothécaire, il vous faudra une assurance hypothécaire. Avant de souscrire à cette assurance auprès d’un établissement de crédit, il y a quelques points que vous devez connaitre afin de faire les bons choix.

Tout ce que vous devez savoir sur l’assurance hypothécaire

Lorsque vous décidez de souscrire une assurance hypothécaire, vous allez vous rapprocher d’un établissement de crédit. Sachez que le conseiller de cet établissement n’est pas légalement autorisé à vous proposer des produits d’assurance, à répondre à vos questions concernant le formulaire d’adhésion de l’assurance et à vous donner des conseils sur l’assurance hypothécaire. Ce formulaire comprend des questions précises, notamment sur votre état de santé. Il peut arriver que vous ne fournissiez pas tous les détails nécessaires dont il est censé avoir besoin pour évaluer votre demande d’adhésion. Vous allez alors peut être pensé être couvert pour certaines situations, alors que ce n’est pas forcément le cas. Il est donc essentiel de faire attention lorsque l’on remplit ce genre de formulaire.
Le contrat peut être résilié à tout moment et les primes peuvent être augmentées en tout temps.
Lorsque vous aurez remboursé la totalité de votre prêt, vous ne pourrez plus bénéficier d’aucune assurance.
Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance auprès d’un établissement de crédit, il ne comporte aucune valeur de rachat. Les prestations seront versées au prêteur et non pas à vos bénéficiaires.
L’établissement de crédit est le propriétaire du contrat. Si vous décidez de changer d’organisme pour bénéficier d’un meilleur taux, par exemple, il est probable que les primes que vous devrez verser soient élevées ou que vous ne soyez plus admissible à l’assurance hypothécaire.
Au fur et à mesure que vous remboursez votre prêt, votre couverture diminue, mais votre prime ne change pas. Ainsi, le coût de votre assurance va augmenter.
Il est important de souscrire une assurance hypothécaire afin de protéger votre famille et votre résidence. Posez-vous les bonnes questions. Que va-t-il se passer si vous décédiez ou si vous deveniez invalide ? Est-ce-que vos proches pourront conserver votre maison ? Il est donc essentiel de bien réfléchir avant de prendre votre décision. Il existe d’autres options. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un conseiller professionnel. Il vous guidera dans vos choix afin de trouver le produit qui s’adaptera le mieux à vos besoins en matière d’assurance ainsi que différentes couvertures qui conviendront à votre projet financier.

Tout ce que vous devez savoir sur l’assurance individuelle d’un prêt hypothécaire

Il n’est pas obligatoire de prendre votre assurance prêt hypothécaire auprès de votre prêteur (banque ou caisse). En effet, plusieurs compagnies d’assurance proposent des assurances individuelles.

Il existe plusieurs avantages à choisir cette solution, notamment celui de pouvoir choisir vos propres bénéficiaires en cas de décès. Avec l’assurance d’un prêteur ce n’est pas le cas, car c’est l’institution qui sera le bénéficiaire.

Si vous êtes amené à refinancer ou renouveler votre prêt hypothécaire, vous pourrez choisir un prêteur différent sans avoir à vous préoccuper de votre assurance. De plus, vous ne pouvez pas être refusé, vos primes n’augmenteront pas et vous n’avez pas besoin de refaire une demande d’assurance pour votre prêt.

Pour contracter une assurance individuelle, vous devez faire appel à un conseiller. Il vous guidera dans vos démarches. Une fois que vous avez déterminé avec lui, le montant et le type d’assurance qui vous convient le mieux, il va vous présenter toutes les offres des plus grandes compagnies d’assurances. Il vous aidera à faire votre demande pour le régime choisi. Une fois l’hypothèque payée, vous pouvez garder votre assurance.

Une assurance individuelle c’est :

– Une assurance personne que vous pouvez transformer ou résilier.

– Pour une maladie, le délai de carence est de 30 jours.

– Le tarif est en fonction de la condition du souscripteur. Par exemple, si vous êtes une femme et que vous ne fumez pas, vous avez des taux avantageux.

– En cas de retard de paiement du prêt, cela ne joue pas sur l’assurance tant que la prime est payée.

– Une invalidité partielle sera prise en charge.

– Lorsque vous êtes deux à prendre une assurance, chacun a son propre tarif en fonction de sa condition.

– Un examen de santé est effectué. Si certaines conditions de santé ne sont pas couvertes par l’assureur, elles sont notifiées sur le contrat.

– Vous pouvez choisir une durée de prestation allant jusqu’à 65 ans.

– Pendant toute la durée du contrat, le taux sera fixe. Durant la période de couverture, la prime est garantie.

– Si vous ne pouvez pas faire votre travail habituel jusqu’à l’âge de 65 ans, cela est considéré comme une invalidité par l’assurance individuelle. Toutefois, le souscripteur peut modifier la définition de l’invalidité en n’incluant que le travail habituel. C’est la garantie de profession habituelle.

– L’assuré peut choisir en tant que bénéficiaire la personne qu’il veut. Celle-ci pourra alors choisir de continuer le paiement des mensualités du prêt ou de payer le restant dû et ainsi garder la somme restante.

– Pour le capital, l’assuré choisira un montant décroissant ou uniforme. C’est également le cas pour le terme. Il choisit si une fois le prêt payé, il continue ou pas de payer l’assurance. Elle peut servir de couverture supplémentaire.

Vous avez dorénavant toutes les cartes en main pour choisir une assurance individuelle. Magasinez judicieusement votre assurance hypothécaire en remplissant notre bref formulaire situé à la droite de votre écran. Vous recevrez jusqu’à 5 soumissions d’un seul coup!

Faites une demande!